Voyage en Thaïlande

Un guide pratique pour préparer votre séjour en Thaïlande

Voyager en Thaïlande en toute sécurité

Afin que votre séjour en Thaïlande se passe pour le mieux, adoptez quelques précautions pour éviter de contracter une maladie quelconque sur place. Bien que, d’une manière générale, la Thaïlande constitue un pays relativement sûr sur le plan sanitaire, prudence est de mise.

Quelques maladies dont il faut se protéger 

Pour éviter de contracter la typhoïde, les hépatites A et E ou encore la diarrhée du voyageur, ne négligez pas les règles d’hygiène de base : lavez-vous les mains avant chaque repas et après être allé aux toilettes. Parallèlement, approvisionnez-vous en eau minérale pour éviter de boire de l’eau du robinet. Ce, surtout lorsque vous vous trouvez dans les régions reculées du pays.

La bilharziose constitue une maladie que les touristes contractent très peu en Thaïlande. Toutefois, évitez de vous baigner dans une eau douce sans vous être préalablement assuré de sa propreté. Pour cela, renseignez-vous auprès des habitants ou encore auprès des autorités sanitaires.

Pad Thai

Le paludisme : rares sont les cas de paludisme rencontrés dans le pays. Néanmoins, le plus judicieux est de s’équiper pour se protéger des piqûres d’insectes : investissez dans des répulsifs et dans des moustiquaires. Ces précautions prévalent encore plus si vous voyagez avec un bébé.

Les maladies liées à une exposition trop prolongée au soleil : munissez-vous d’une crème solaire haute protection et enduisez-vous d’une couche épaisse pour éviter les coups de soleil ou les cas sévère de déshydratation. Mettez vos enfants à l’abri du soleil entre midi et 14h, période à laquelle les rayons de soleil sont les plus brûlants.

Les maladies sexuellement transmissibles : étant une destination très touristique, la Thaïlande compte de nombreux cas de Sida ou encore d’hépatite B. Il est, de ce fait, recommandé de prendre ses précautions pour éviter de contracter une MST durant son séjour dans le pays.

Quelques astuces pour se protéger des maladies

Avant de vous rendre dans le pays, pensez à mettre à jour vos vaccins deux mois avant le départ. Rendez-vous, par ailleurs, chez votre médecin habituel en vue de vous faire prescrire un traitement contre le paludisme. Ce dernier vous conseillera, dans la foulée, les vaccins utiles si vous souhaitez vous prémunir contre certaines maladies.

Si vous vous rendez dans les zones reculées de la Thaïlande, notez que les infrastructures hospitalières peuvent y manquer. Il est, de ce fait, très utile de souscrire à une police d’assurance qui vous permettra de jouir de soins médicaux de qualité et qui vous remboursera votre rapatriement en cas de besoin.

Une échoppe à Bangkok

Dans les villes, les médecins peuvent généralement s’exprimer en anglais et sont ainsi capables de communiquer avec des étrangers. Leurs prescriptions sont les mêmes que celles d’un médecin en occident : médicament fabriqué par des laboratoires internationaux. Les soins traditionnels sont réservés aux habitants des zones reculées du pays.

 De nombreuses pharmacies vous permettront de trouver les médicaments qui vous seront nécessaires dans le pays. Si vous suivez un traitement particulier, n’oubliez toutefois pas vos médicaments ainsi que l’ordonnance de prescription afin de justifier leur présence dans vos bagages.

 

 

 

Laisser un commentaire